Les symples de l'os à Moëlle reconnu restaurant de qualité par le Collège Culinaire de France…
A très vite !

La Table d'hôtes

Principe :

Il est préférable de réserver à l'avance car les places… sont au nombre de 45 ! Aux beaux jours la terrasse s'ouvre sur l'avenue de la République.

Divers prix

Formule du type table de grand-mère, fabuleux défilé de plats où l'on se sert soi-même.

Cela débute par un "hors d'œuvre varié" de notre enfance, choix de terrines et de salades comme au bon vieux temps, ensuite le plat du jour (délicieux et raffiné) suivi d'une vague de désserts…

 

18, avenue de la République
92130 Issy-les-Moulineaux
Tél. : 01 41 08 02 52

Fermé le dimanche

 

 

Chaque jour du lundi au samedi…

 Charles Madeira et son équipe vous accueille aux Symples de L'os à Moëlle

Le chef Charles Madeira est passionné par une cuisine équilibrée et de terroir, il tentera de satisfaire les plus gourmands et les plus gourmet d'entre vous. De façon à parfaire ses plats, il ne vous proposera qu'un seul menu mais sera à l'écoute des demandes particulières.

 

À la table d'hôtes, vous trouverez une cuisine traditionnelle où les produits des producteurs locaux accompagneront les légumes de saison et les herbes et condiments.

 

Tous les jours

 Simplement frais, simplement fait !

Chaque jour, nos menus changent et s'affichent
sur nos ardoises au gré des arrivages du marché…t

Un peu d'histoire…

 Les Symples, mais qu'est-ce donc ?

La première réponse qui nous vient en tête est que la nature, recèle des trésors de bienfaits qu'il suffit de cueillir. Un autre argument en faveur des plantes pourrait être le plaisir que procure ce rituel qui a traversé les siècles, je veux parler du plaisir que l'on éprouve à confectionner une tisane, acte en apparence banal mais empreint d'un sens sacré, une sorte de parenté avec la cérémonie du thé dans la culture japonaise.

Mais ' les simples ' , comme on appelait jadis les plantes médicinales, ne sont justement pas aussi simples qu'elles le paraissent. Les molécules complexes qui les composent ont longtemps été, et sont encore, des modèles biochimiques qui inspirent les chercheurs.

L'herbularius (de herba, herbae : herbe, on trouve aussi erbarium botanicum, hortus botanicus) est un jardin où l'on cultive des plantes médicinales : simplicis medicinae, simplicis herbae, appellations latines qui n'utilisaient pas encore la forme substantive que donnerait le français à la plante elle-même, mais où l'adjectif qualifie de simple un remède (medicina) ou une herbe (herba) constitués d'une seule substance (pensait-on). On la pensait donc simple, peu complexe, par opposition au mélange composé (composita) ou alambiqué (au sens propre) de la médecine savante.

Donc sous ce terme simple, il faut entendre, aneth, basilic vert à petites et grandes feuilles et basilic pourpre, cerfeuil, ciboulette, coriandre, hysope, laurier, marjolaine, origan, menthe simple ou poivrée, oignon perpétuel, oseille, persil, romarin, sarriette, sauge, thym...

 

 

 

 

Retour en tête de page